1) Posez des questions pratiques, car cela peut permettre de gagner du temps et facilite le travail au maximum. Par exemple, que faudra-t-il retirer de la pièce, déplacer ou couvrir ? Comptent-ils s'en charger ? Même chose pour le nettoyage final. Demandez quelles sont leurs heures de travail, quand ils comptent commencer et combien de temps cela prendra.

2) Il est bon de vérifier qui va réaliser le travail. Vous n'aurez peut-être aucun problème à laisser entrer un peintre chez vous, mais comment réagiriez-vous s'il vous envoyait un apprenti ou un collègue pour faire les travaux ? Il est très important de vous sentir à l'aise avec les gens qui travaillent chez vous, et d'avoir confiance en leur niveau de compétence et en leur expérience.

3) Il est judicieux de demander conseil à un peintre concernant le niveau de finition que vous souhaitez obtenir. Par exemple, envisagez-vous une finition polie et parfaite ou voulez-vous conserver le charme d'un vieil immeuble ? Un bon décorateur d'intérieur vous posera lui aussi les bonnes questions en retour, afin que vous soyez d'accord sur le niveau de finition requis.

4) Si vous n'en avez pas déjà un, demandez un devis détaillé (et non une estimation), recensant chaque aspect du travail : la préparation, les matériaux, le nombre de couches de peinture requises, la durée du travail, les parties de la pièce qui doivent être peintes, et si les travaux sont sous garantie.

5) Cela vaut le coup de demander si le peintre est assuré. Il y a peu de risque qu'il renverse de la peinture sur votre belle moquette, mais au cas où cela se produirait, mieux vaut être sûr à l'avance que la réparation des dommages ne sera pas à votre charge.